Johnny Trigger – iOS

J’aime bien tester des jeux sur mobile, et je suis très influencé par les pubs que je peux trouver sur Facebook quand on parle de ce domaine. C’est pour ça que j’ai téléchargé Johnny Trigger. Bilan de la découverte.

Contexte

Johnny Trigger est un jeu développé par les lettons d’Estoty et publié par SayGames. J’avais déjà cotoyé Estoty grâce au bon, mais réberbatif Flippy Race, qui m’avait attiré par ses graphismes il y a quelques mois de ça.

Au fil d’une vidéo sponsorisée sur mon feed Facebook, je tombe donc sur Johnny Trigger, et la violence de l’action présentée me plaît énormément. C’est parti, ça part en téléchargement.

La progression

En bon casual gamer, je suis pas trop fan des jeu où la prise de tête et la régularité sont nécessaire, je me suis donc assez rapidement fait embarquer par le jeu, qui propose des niveaux très courts, sans trop d’enjeu et de risque de grosse perte (avec des niveaux de deux à trois checkpoints) et super facile d’usage. On a juste besoin que de cliquer au bon moment.

Le système de progression est sympa, avec un jeu de hasard à la fin de certains niveaux pour gagner des skins ou des armes et une armurerie qui te permet de dépenser tes points en achetant des armes plus stylées. La variété des skins et des armes est sympa elle aussi.

Au fil des niveaux cependant une lassitude se pose et on arrive rapidement aux limites du jeu.

Les limites

Bon, je leu est fun et bien pensé, cependant, on arrive en quelques heures à relever des points génants :

  • Les puissances d’armes n’ont pas vraiment d’intêret, les ennemis meurent en un shot, et les boss te tuent si tu n’es pas parvenu à le toucher quand l’occasion se présentait
  • Le gros avantage du jeu, les slow motion qui facilitent la visée, restent TOUT LE TEMPS aussi lents qu’au niveau 1.

Les bons côtés

J’avoue c’ést un peu violent d’attaquer par les points faiblesdu jeu, mais c’est surtout pour mettre en avant les points que j’ai préféré sur ce jeu, que je vais garder sur mon téléphone.

D’abord, c’est un jeu qui défoule sévère et qui fait passer les trajets quotidiens bien vite. Ensuite, les designs de niveaux sont jolis, les graphisme sont vraiment quali et ça m’avait déjà marque sur Flippy Race. C’est un style qui me plait, simple, avec du flat-poly et de la fausse 3D, on notera les qualité d’animations des ombres, très fidèles.

Aussi, et contrairement à pas mal d’apps en achat intégré pour virer la publicité, celle du jeu est assez habilement intégrée et pas trop envahissante. On en voit quand même pas mal, on va pas se le cacher, mais c’est plutôt bien amené.

Petit bémol cependant, les schémas de positionnement des ennemis dans la map sont rapidement redondants, et si on garde en tête que la vitesse n’évolue pas au fil de niveaux, on se retrouve avec une sensation de déjà-vu assez forte, assez rapidement.

Vidéo : Gameplay

Je t’encourage à télécharger le jeu, qui est dispo sur les deux stores (Apple et Android), ça passe très bien le temps. S’il te faut d’autres arguments, je te propose de regarder ce niveau que j’ai enregistré histoire que tu puisse te faire une idée plus précise.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑