Google Position 0 : Featured Snippet, Knowledge Cards, OneBox et Quick Answers

Petit billet de pense suite à un sujet que j’ai dû traiter récemment en terme de référencement : la position zéro de Google. Pour contexte, la position zéro c’est le tout premier résultat qu’on va trouver sur la SERP (Search Engine Result Page).

Capture d’écran 2019-09-16 à 14.14.53.png
On parle de ce bloc là. Le contenu n’a rien de fictif, damn.

Cette fonctionnalité permet de mettre en avant plusieurs réponses à des questions directes, en outre :

  • What is / Qu’est-ce
  • Why / Pourquoi
  • How / Comment
  • When / Quand
  • How much / Combien

Et d’autres variantes tels que « Quel âge… », « En quelle année… » pour être le plus pertinent sur la réponse donnée.

Il faut déjà voir une chose sur cette position zéro : c’est un spot super convoité. Pendant longtemps le but du SEO était de passer en position 1, puis le modèle a évolué avec l’omniprésence des résultats sponsorisés, laissant de moins en moins de place aux résultats naturels.

Capture d’écran 2019-09-16 à 15.35.32
Des réponses à des questions existentielles, …

La position zéro va doucement changer la donne, avec des résulats issus de pages pas forcément bien rankées, mais au contenus pertinant et efficace au regard de la réponse posée en input (un voit des cas de page naturellement en P10 dont le contenu resort en P0).

Une question me reste en tête celà dit « Pourquoi cette feature? »

Je pense avoir deux débuts de réponse. La première serait sur le fait que Google avance de plus en plus sur le traitement de langage naturel, en faisant évoluer ses produits vers un traitement générique des questions qu’on lui pose : par écrit avec le moteur de recherche, mais aussi par voix avec les assistant vocaux (Google Home, …).

Capture d’écran 2019-09-16 à 15.40.46.png

L’idée étant de proposer une façon unique de traiter toutes ces entrées et de servir une réponse, quelle que soit la plateforme qui collecte l’information. Sachant que le compte Google de l’utilisateur est actif sur l’ensemble des devices permettant de poser la question (Smartphone / Navigateur / Assistant Vocal).

Le deuxième objectif pour moi serait plus proche de la rétention. Le problème d’un moteur de recherche c’est clairement que l’utilisateur se barre de ton service dès qu’il a trouvé réponse à sa question. Ca a de la veleur mais quand tu peux vendre des vols d’avion ou réserver des nuits d’hôtel, c’est moins intéressant.

Je me souviens lors de ma dernière expérience pro du mélange de fascination et de peur que j’avais ressenti en découvrant Google Hotels Ads, et le snippet Hotels qui te permettait de faire ressortir les tarifs des chambres pour une date qui t’interessant. Ca faisait le boulot d’un comparateur, mais directement intégré dans la SERP. Autant dire : du lourd, il ne restait plus que la reservation en elle même à gérer, et le site de la chaîne d’hôtel devenait dénué de tout intérêt.

Capture d’écran 2019-09-16 à 15.39.33
L’étape zéro d’un parcours de réservation de chambre d’hôtel

Idem pour les avions avec Google Flight. Quand tu sais que derrières, avec Pay le système de paiement est embarqué, on peut rapidement penser que même les problématiques les plus pointues vont trouver une réponse dans l’écosystème Google, qui pourra ainsi devenir acteur principal du eCommerce actuel.

Un peu d’espoir

Ca peut sembler un peu alarmiste mais pas déconnant. Cela étant dit, il reste encore un vaste champs d’amélioration pour ariver à un résultat globalement satisfaisant.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑