Découverte du jour « Deadpan »

Au fil d’une playlist, je suis tombé sur « Bodom Beach Terror » de Children of Bodom. Bien que ça fait un moment que je n’avais pas écouté cet (excellent album), je me suis souvenu mot pour mot d’un extrait sonore à la fin de la chanson.

My pain is constant and sharp and I do not hope for a better world for anyone. In fact I want my pain to be inflicted on others

Pour être transparent, je ne pensais même pas que c’était une citation et j’étais plutôt convaincu qu’il s’agissait d’une tirade de Laiho, ce qui ne m’aurait que peu étonné. Et j’avais tord. Il s’agissait d’un extrait d’American Psycho.

En recherchant sur Google, je suis tombé sur l’expression « deadpan monologue » que je ne connaissais pas non plus. J’ai donc cherché le sens, littéral, ça donne « figé » ou impassible.

This deadpan monologue is spoken by Patrick Bateman, the protagonist in the 2000 movie American Psycho.

Ce n’est qu’après avoir trouvé la scène où le personnage, que tout a pris sens. Je vous laisse apprécier :

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑