RADIO de Rammstein, à chaud

Bon je vais essayer d’être un chouïa complet pour ce premier ressenti du deuxième single de Rammstein.

Faut déjà avouer qu’après la sortie de Deutschland c’est un peu complexe de poser un truc léger, limite plat.

Niveau de la musique je vois deux choses :

– une constante de Rammstein, des riffs lourds et ciselés, un synthé bien présent qui alterne entre psyché et mélancolie. Ils font ce qu’ils savent faire. La voix de Till me fait un petit pincement au cœur sur le début de refrain. Mais c’est perso. On a encore le changement de tonalité en fin de second refrain. C’est Rammstein.

– une phase un peu plus cheloue à mon sens, post deuxième refrain encore, avec des envolées de cœur, et un Till qui me fait gentiment penser à un Monsieur Loyal de cirque avec un phrasé hyper emphatique.

Sur les paroles… une ôde à la radio, rien de ouf ! A part un délire archi mélancolique. J’aime penser qu’il y a une cohérence avec DEUTSCHLAND dans le côté « on va regarder le passé » et d’exprimer ce qu’on n’a que rarement exprimé.

Est ce qu’on partirait pas sur un délire plus personnel quand on verra l’album en entier? Je sais pas encore.

Un commentaire sur “RADIO de Rammstein, à chaud

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑