Audible x Sun Tzu : ép.0

J’aime bien lire, mais je préfère quand on me raconte des histoires

C’est la conclusion que j’ai tiré après quelques années de tests de lecture. Pour être complètement transparent, j’ai essayé de lire des livres, des gros, des petits, sans jamais en finir aucun.

La cause de cette malédiction? Sûrement un temps d’attention digne d’un concombre de mer, qui me permet tout juste d’entrer dans une histoire, suivre son déroulement puis d’en avoir littéralement ras-le-bol à quelques chapitre de la fin.

Paradoxalement j’écoute assidûement des podcasts, plus ou moins longs et ce format me va super bien étant donné que j’ai quasiment toujours un casque sur les oreilles. Heureusement pour les gens comme moi, je sais que tu t’es reconnu aussi, il y a des solutions. J’ai choisi la mienne, welcome Audible.

Audible-logo-2
Montage de qualité 100% MSPaint. Parce que flemme, bisous.

Je ne vais pas te pitcher l’appli, ni même te filer un lien de parrainage. On va passer direct dans le vif du sujet avec ma première lecture/écoute sur un bouquin que je m’étais toujours promis de lire (le jour au je saurais lire « correctement » – spoiler : ce jour n’est jamais arrivé) .

Il se trouve que le système marche avec un abonnement mensuel qui te donne le droit d’acheter _ grosso modo_ un bouquin par mois, et au regard de mon rythme, on est largement raccords, ça tombe bien.

Le premier bouquin étant offert, je choisis de commencer el famoso : L’Art de la guerre de Sun Tzu. Autant taper dans le haut du panier – et vu la taille de l’engin, au pire, c’est de l’amortissement. (titre)

giphy-1

Mon genre de prédilection étant le roman policier dit « de gare », à tendance sordide. J’ai dévoré l’ensemble des Dan Brown, je voue un culte à Franck Thilliez. C’est simple à lire, pas besoin de se creuser le crâne toutes les trois lignes. Autant te dire qu’on est loin de ma zone de confort.

Qu’est ce qui a aiguillé mon choix ?

giphy

J’ai beaucoup entendu parler de ce livre, qui visiblement à inspiré plein de gens inspirants pour moi. Tant qu’à rattraper le train en route, autant monter dans le wagon de tête.

On m’a aussi souvent pitché le livre comme un discours plus ou moins universel qui, lu sous un certain angle permettait de tirer pleins d’enseignements de vie.

Si je devais parler du bouquin sans l’avoir lu je dirais que L’Art de la Guerre semble être un livre qui parle de guerres et de batailles, de stratégies et d’attitudes à adopter. Et écrit il y a bien longtemps par un chinois. En adaptant la situation de bataille à des situation actuelles de la vie quotidienne, tu dois pouvoir en tirer des enseignements sur comment gérer ton quotidien de manière habile (aka gagner la bataille).

Le livre est découpé en 13 parties, dans les prochains épisodes je traiterais un chapitre par article, avec un résumé, et une interpretation qui vaudra ce qu’elle vaudra.

nicki
Ci-dessus : Nicki Minaj en train de lire « Guerre et Paix » de Tolstoï

Ah oui, dernière chose, t’as peut être remarqué que quand j’écris j’ai du mal à garder un ton sérieux tout le temps (jamais). C’est pas sur ces reviews de bouquins philosophiques que ça va changer. Coeur avec les doigts, et see you dans un chapitre.

Un commentaire sur “Audible x Sun Tzu : ép.0

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑